EnglishFrench

« J’ai grandi à Forcalqueiret et j’ai passé de nombreuses après-midis à explorer et profiter du château de Forcalqueiret.

Étudiante en Archéologie

Léa Mussard, 20 ans, 3e année de licence d’archéologie à Aix en Provence
« J’ai grandi à Forcalqueiret et j’ai passé de nombreuses après-midis à explorer et
profiter du château de Forcalqueiret. J’étais désolée de le voir tomber en ruines,
année après année, sans qu’aucune décision ne soit prise quant à sa conservation.

En effet, j’apprécie l’histoire et l’archéologie, d’où mon choix d’étude. Avoir la
possibilité de dédier un de mes dossiers au château est une occasion de le faire
découvrir à un plus large public et aider à sa restauration et conservation. »

Éduquer au patrimoine

Formation du citoyen

Élaboration de projets pédagogiques

ADOPTER SON

PATRIMOINE

Le patrimoine est généralement défini comme l’ensemble des biens matériels ayant une importance technique et ou artistique que l’on veut transmettre. L’UNESCO en propose la définition suivante : « Le patrimoine est l’héritage du passé dont nous profitons aujourd’hui et que nous transmettrons aux générations à venir ». Dans cette acception plus temporelle du patrimoine, alors qu’il apparaît telle une sentinelle blessée victime du temps et de l’oubli, Le Castellas mérite aujourd’hui en retour de tous ceux sur lesquels il veille depuis dix siècles en tant que gardien de notre Histoire une attention particulière. Cette attention, loin d’être innée, s’apprend, s’éduque même. Elle apparaît d’autant plus nécessaire, voire même indispensable que le patrimoine doit aussi être considéré comme un acteur incontournable de l’éducation. Education et patrimoine sont intimement liés. L’éducation joue un rôle dans le patrimoine au même titre que le patrimoine est une ressource précieuse pour l’éducation. Cette relation indicible entre patrimoine et éducation a été célébrée par les journées européennes du patrimoine en 2020.

 

Fort de cette envie de servir tant le patrimoine que l’éducation, l’ambition des Héritiers du Castellas est non seulement de redonner à ce veilleur de notre Histoire son lustre d’antan mais d’en faire aussi un acteur de l’éducation. Tous les amoureux de cette belle région, sur laquelle le Castellas porte un regard millénaire bienveillant, doivent se mobiliser afin de le transmettre aux plus jeunes comme un témoin du temps passé mais aussi comme un moyen de forger leur éducation.

 

Restaurer aujourd’hui, c’est reconstruire le présent d’hier, c’est reconstruire l’environnement qui a nourri « l’éducation » de nos anciens. Hier, l’éducation au quotidien était principalement enracinée dans le vécu local. En effet, ce que l’on apprenait à l’époque était différent selon que l’on résidait à Brignoles ou à Lille, tout simplement car ce que l’on apprenait portait la marque d’une région, d’une culture, d’une végétation, d’un art de vivre. La culture, l’architecture portaient l’empreinte d’une région et variaient forcément d’un territoire à l’autre. L’éducation était imprégnée et influencée par « la terre », les pierres qui l’entouraient.

 

Aujourd’hui, l’éducation est beaucoup plus uniforme, standardisée, souvent formatée par des programmes où l’empreinte locale est moins présente. Les mêmes manuels scolaires sont utilisés dans toutes les écoles et, pour la plupart d’entre nous, les spécificités géographiques, matérielles et climatiques locales ne sont pas pertinentes pour ce que nous apprenons. Il en résulte une déconnexion entre l’éducation et nos lieux de vie, la nature et la géographie environnantes et les problèmes locaux qui appellent des solutions locales.

 

Dans ce contexte, le patrimoine permet donc à l’éducation de retrouver une dimension régionale voire locale. Il constitue donc un formidable outil pour revisiter l’éducation à l’aune des territoires. Ceci est d’autant plus vrai qu’au-delà du Château, l’ambition des héritiers est notamment de redonner vie au village médiéval qui l’entoure. Par le parcours pédagogique que le château pourrait offrir, ses salles réhabilitées qui pourraient accueillir des expositions temporaires et son village médiéval restauré, le Castellas deviendrait un lieu d’éducation permettant de se replonger, de s’immerger dans la culture du Haut-Var. Ce patrimoine ainsi réhabilité participera à construire un peu plus une identité territoriale.

 

Ce retour vers la culture locale, cette introspection de notre territoire ont été favorisés par la pandémie actuelle qui limite nos déplacements et nous confine malgré nous sur nos terres. Saisissons cette opportunité qui nous est offerte ! Profitons de ce retour forcé au terroir pour réhabiliter ce trésor architectural oublié, lui redonner son lustre d’antan, faire resurgir ainsi le passé pour l’offrir à l’éducation des générations futures !

« Daniel Menaouine, Membre fondateur »

PARCOURS

PÉDAGOGIQUE

Le site du château le Castellas est le témoin d’un riche passé. L’association souhaite atteindre l’objectif d’éduquer au patrimoine et à la formation du citoyen dès le plus jeune âge, en réalisant les projets suivants :

o Implantation d’un parcours pédagogique retraçant l’histoire du château et la vie médiévale grâce aux GR Codes disposés sur des plaques du circuit.

NOS AUTRES

OBJECTIFS

oÉlaboration de projets pédagogiques avec les écoles, en partenariat avec le Pays d’Art et d’Histoire de la Provence Verte.
o Inscription dans le programme des futures éditions des Journées européennes du patrimoine, en partenariat avec le Pays d’Art et d’Histoire de la Provence Verte.
o Organisation de visites guidées du site.
o Actions en partenariat avec l’Association Sauvegarde Études Recherches du Centre-Var (A.S.E.R.).
o Adhésion aux actions en régions de Vieilles Maisons Françaises (V.M.F.) en partenariat avec Sites et Cités remarquables de France et le Pays d’Art et d’Histoire de la Provence Verte.
o Partenariat avec des universités pour initier les étudiants à toutes sortes de travaux relatifs à l’histoire, l’archéologie et l’architecture du château et du village médiéval.
o Organisation de chantiers de jeunes / bénévoles en partenariat avec des associations agréées jeunesse et éducation populaire.
o Accueil de jeunes français dans le cadre du Service Civique.
o Organisation d’expositions d’Art temporaires.
o Démonstrations autour de métiers d’antan et de la vie du village de Forcalqueiret au Moyen-Âge avec l’organisation d’ateliers autour des métiers manuels, tels que tailleur de pierre, maréchal ferrand, sculpteur sur bois, meunier etc., et des défilés costumés, danses et chants d’époque.
o Faire du château une étape majeure du circuit médiéval

NOS

MISSIONS

Accueil des Jeunes

Éducation

Accueil de jeunes dans le cadre du service civique et de chantiers de jeunes

Partenariats

Éducation

Partenariat avec des Universités et Écoles
Actions en partenariat avec d'autres institutions de protection du patrimoine